• LAMINE CISSOKHO 23 août 2019
    Originaire de Casamance, Lamine Cissokho est issu d’une famille de griots mandingues et est devenu u...
  • BLUES AUTOUR DU ZINC : LAURA COX BAND 23 août 2019
    Laura Cox Band excelle dans le « crossover » et offre une belle palette de styles musicaux ......
  • TENNESSEE REDEMPTION 22 août 2019
    Ils n’aspirent à rien d’autre qu’à créer et à interpréter une musique riche et consistante qui s’ins...
  • BARBARA DIAB & THE SMOKED MEAT BAND 21 août 2019
    Reconnue sur les plus belles scènes du Québec mais aussi en Europe et tout particulièrement en Itali...
  • LES MOISSONS ROCK : THE WIPES 21 août 2019
    Il y a 25ans, ils n’étaient pas nés. Ils se sont rencontrés sur les bancs de l’école maternelle de J...


La webradio RSTLSS fait sa rentrée et met les bouchées doubles!

Les fêtes sont passées, il est l’heure pour RSTLSS de vous souhaiter la bonne année et de reprendre du service!

Toujours plus de contenu pour les fans d’Alternative Rock pour cette rentrée avec: l’arrivée de Marie et de ses interviews, Sacha qui confirme sa place de dénicheur de talents Rock français et un tout nouveau site web à venir pour accéder à nos podcasts.

Découvrez vite le programme de nos émissions pour la rentrée:

SACHA: tous les Mercredis de 13h à 14h. Ses découvertes françaises teintées d’une écriture pleine d’humour.

DIG THAT GROOVE BABY: tous les Mercredis de 22h à 23h. L’homme le plus sexy du rock expose et débat la folie du rock: du classique et de l’indé, du génie et de la folie.

PIERRE: du Mardi au Vendredi de 17h à 19h: News, nouveautés et conneries au programme!

LA PARENTHÈSE by Bea, Noam ou Autist’Reading: tous les Vendredis à 23h. Un animateur, un thème, totale liberté: Bea et les sons d’Afrique, Noam et l’électro, Autist’Reading et le mélange à la perfection de tous ses kifs.

THE ROCK SHOW by Mike Rock: tous les Samedis à 22h: Tu danses, tu t’éclates, tu kiffes, tu te lâches!

LE LIVE RSTLSS: tous les Dimanches à 10h Un live tout en douceur (ou non) pour se remettre des émotions de la veille.

UNDER THE INFLUENCE: tous les Dimanches à 16h. De l’émotion, du rock et des anecdotes du chanteur d’Electric Pyramid.

PINK INSIDE by Marie: tous les Dimanches de 18h à 20h Marie rentre au fond des choses avec des interviews, des découvertes et des licornes princesses.

Nous suivre:
Écouter nos playlists et émissions:
www.rstlss.com, mais aussi la Livebox Orange, l’application TuneIn et Radioline.
Facebook : www.facebook.com/wearerstlss
Instagram : www.instagram.com/we.are.rstlss



Zicazic Awards 2018 …

Comme chaque année, les Zicazic Awards récompensent des artistes qui ont compté pour notre rédaction en 2018 ! Ce prix n’a d’autre valeur que celle que ses récipiendaires veulent bien lui accorder, il a avant toute autre chose le mérite de saluer nos coups de cœur des douze derniers mois écoulés et ce n’est déjà pas si mal ! Nous adressons nos plus sincères félicitations aux lauréats mais aussi à tous ceux qui ont figuré dans la liste des potentiels prétendants au trône.

Groupe de l’année
ROSEDALE

Ils avaient fait sensation lors de la sortie de leur premier album en 2017, un an tout juste après la naissance du groupe, tant et si bien qu’on les avait même retrouvés sur la playlist de notre compagnie aérienne nationale aux côtés de Taj Mahal et Keb Mo, Imelda May ou encore Trombone Shorty, une sacrée reconnaissance amplement méritée si l’on tient compte du talent exponentiel de la chanteuse Amandyn Roses et du guitariste Charlie Fabert, déjà bien connu sur la scène blues pour avoir accompagné Paul Cox, Janet Robin ou encore Fred Chapellier pendant sept années. C’est avec un réel plaisir qu’on les a retrouvés à la fin de l’année avec leur second effort, « Wide Awake », qui confirme tout naturellement que Rosedale est un des très grands groupes de demain bien entendu, mais aussi d’aujourd’hui ! C’est donc avec une certaine fierté mais sans grande surprise que la rédaction en a fait le groupe Zicazic de l’année 2018 …

=-=-=-=-=-=-=-=-=

Festival de l’année
BLUES SUR SURESNES

C’est une de ces petites structures comme on les apprécie tant elles sont capables de déployer des trésors d’ingéniosité pour organiser de grands événements ! En quatre années d’existence, l’association francilienne a très largement gagné ses premiers galons et il nous semblait naturel de la soutenir à l’aube d’une cinquième édition qui, on en est certain, marquera son avènement sur la scène blues (inter-)nationale ! Et comme les bonnes choses ne marchent jamais en solo, Blues sur Suresnes annoncé déjà des dates « off » tout au long de l’année …

=-=-=-=-=-=-=-=-=

Festival International de l’année
BLUES HEAVEN FESTIVAL (Danemark)

Rendez-vous incontournable des amateurs de blues du monde entier, BluesHeaven Festival nous concocte chaque année une affiche à faire pâlir les plus blasés. Pas étonnant que le public afflue, parfois de très loin, pour s’installer dans cette petite enclave maritime au Nord du Danemark, point de départ des ferries pour la Norvège et la Suède. N’en déplaise aux esprits chagrins, ici ce n’est pas le grand froid qui attire l’attention, même début novembre, mais bel et bien cette super ambiance blues qui fait particulièrement chaud au cœur, surtout quand on trouve au cours des deux soirées de festival des pointures comme Buddy Guy, Robert Cray, Walter Trout, Don Bryant, Duke Robillard et tant d’autres ! Vous y ajoutez un accueil de qualité et vous avez compris qu’il faut absolument vous y rendre en 2019 …

=-=-=-=-=-=-=-=-=

Album de l’année
MUDDY GURDY

Muddy Gurdy est sans doute le projet blues le plus surprenant et le plus attachant qu’il nous ait été donné de voir ces dernières décennies et comme pour confirmer une fois encore la bonne santé de notre scène nationale, c’est de France qu’il arrive puisqu’il est né dans l’esprit prolixe d’un trio bien connu chez nous, Hypnotic Wheels, une pépite musicale réunissant rien de moins que la merveilleuse Tia Gouttebel aux guitares et aux voix, Gilles Chabenat à la vielle à roue et Marc Glomeau aux percussions. Remarqué avec un premier effort éponyme paru à l’automne 2014, le trio n’avait de cesse de préparer une suite encore plus folle, encore plus intense, et c’est en se rendant dans la Mississippi en 2017 qu’il a fini par s’exécuter en enregistrant dans des endroits plus improbables les uns que les autres une quinzaine de titres qui scellent la rencontre de deux mondes, celui de la vielle à roue et de la calebasse africaine d’une part et celui du blues et du Delta de l’autre. Des invités parmi les plus fameux, la délicieuse Sharde Thomas au fifre et au chant mais aussi les excellents Cedric Burnside, Cameron Kimbrough et Pat Thomas aux guitares et au chant, des prises de son faites sous le porche d’une maison de Como, à Dockery Farms, au Club Ebony ou encore au Highway 61 Museum … Fermez les yeux un instant et laissez le charme agir, en une heure de temps « Muddy Gurdy » vous aura donné une raison de plus d’avoir envie de filer à la rencontre de ces gens et de plonger vos mains dans les eaux boueuses du Mississippi. Tout simplement magique !

=-=-=-=-=-=-=-=-=

Musicien de l’année
FREDERIC PELLERIN (THEY CALL ME RICO)

Son accent québécois enchante, sa gentillesse et sa chaleur humaine en font une personne dont on apprécie la compagnie, mais bien plus que tout ça, Fred Pellerin est un grand artiste qui n’en finit plus de proposer une musique riche et ouverte. Preuve s’il en fallait encore avec « Sweet Exile », l’album de They Call Me Rico & The Escape sur lequel il compile de fort belle manière toutes ses influences, même les plus folles ! Excellent sur album, impressionnant à la scène, Fred Pellerin est un véritable artiste, et de la plus belle des espèces en plus … Après sa très belle prestation à l’International Blues Challenge en 2016 mais aussi ses nombreuses apparitions sur les scènes françaises et nord-américaines, il méritait bien que l’on en fasse notre musicien coup de cœur de l’année !

 



Mississippi, Terre de Blues … Un livre de Sylvie Bosc & Fred Delforge en collaboration avec France Blues et Zicazic

Témoignage de trois expéditions à travers le Tennessee et le Mississippi avec quelques écarts de route vers l’Arkansas et la Louisiane, ce livre n’est pas une galerie de paysages en forme de carte postale, c’est l’instantané de la vie et de l’environnement de ce petit coin de Sud profond.

On y retrouvera les souvenirs sous-jacents de l’esclavage, la rudesse des champs de coton, les vapeurs de l’alcool de contrebande et les effluves de la soul food, cette cuisine imaginée par les Noirs à partir des ingrédients que les Blancs jugeaient impropre à leur consommation et devenue aujourd’hui populaire dans toute l’Amérique du Nord …

Outre les clichés de la talentueuse Sylvie Bosc, vous pourrez y lire les commentaires de 52 personnalités du Blues qui livrent leur ressenti sur une photo qui leur a été soumise … Des anecdotes touchantes, émouvantes, drôles parfois, offertes par des personnes qui ont la particularité d’être musiciens, auteurs, cinéastes, journalistes, producteurs, photographes, plasticiens, directeurs de musées, etc.

Avec les textes de : Paul E. Benjamin – Hervé Joachim – Bruce Iglauer – Yann Malek – Stef Sanseverino – Cyril Maguy – Robert Terrell – Paul Deslauriers – Dawn Tyler Watson – Art Tipaldi – Jay Sieleman – Sharon McConnell-Dickerson – Joe Farmer – Barbara Newman – Jean Guillermo – Bernard Sellam – Fred Chapellier – Greg Zlap – Denis Agenet – Patrick « Sib » Sibilli – Tim Sampson – Mireille Martin-Auger – Shakura S’Aida – Pertti Nurmi – Nico Wayne Toussaint – Andrzej & Danuta Matysik – Jean-Marie Périer – Dave Raven – Mike Vernon – Behgam Kazemzadegan – Trond Johnsen – Jacques Périn – Mick Kolassa – Etienne Mortini – Manu Lanvin – Jérôme « Jerry T. » – Michael « Hawkeye » Herman – Vincent Granata – David Baerst – Tia Gouttebel – David Evans – Roser Infiesta – Tony Coleman – Davide Grandi – Boris Hrepić – Alan Govenar – Watermelon Slim – Jacques Morgantini – Frédéric Pellerin – Shirley Waring – Mr Sipp – Marko Balland …

Renseignements et commandes sur le contact du site : http://www.zicazic.com/contact/contact-animateur.htm



Zicazic Awards 2017 …

Comme chaque année, les Zicazic Awards récompensent des artistes qui ont compté pour notre rédaction en 2017 ! Ce prix n’a d’autre valeur que celle que ses récipiendaires veulent bien lui accorder, il a avant toute autre chose le mérite de saluer nos coups de cœur des douze derniers mois écoulés et ce n’est déjà pas si mal ! Nous adressons nos plus sincères félicitations aux lauréats mais aussi à tous ceux qui ont figuré dans la liste des potentiels prétendants au trône.

Groupe de l’année
COTTON BELLY’S

Une dizaine d’années d’existence durant lesquelles ils produiront un énorme travail, des participations à de nombreux tremplins que le groupe francilien remportera quasiment à chaque fois, quelques adaptations dans le line up jusqu’à finir par toucher le Saint Graal avec « Rainy Road », l’album qui fera entrer Cotton Belly’s au sein de l’élite des formations blues nationales ! Le reste parle de lui-même, acclamé lors du 3ème Challenge Blues Français, le quartet s’en ira à Memphis défendre les couleurs de la France à l’International Blues Challenge où il atteindra la demi-finale dans un BB King’s Blues Club totalement survolté. De quoi donner des ailes aux Cotton Belly’s qui depuis n’en finissent plus de faire parler d’eux, que ce soit à la scène ou encore dans les platines puisque pas moins de deux EPs auront vu le jour en 2017, des « Live Sessions » dans lesquelles les Frenchys revisitent leurs titres en les rendant plus proches de ce qu’ils sont sur scène ! Autant de bonnes choses qui font qu’il paraissait évident que ce soit notre groupe de l’année …

=-=-=-=-=-=-=-=-=

Festival de l’année
BLUES DE TRAVERSE

Pour la 25ème Edition de son Blues d’automne, La Traverse à Cléon (76) a confirmé qu’elle était bien le premier véritable grand lieu Blues à l’Ouest de Paris ! Une programmation exceptionnelle, un remplissage parfait, et toujours cet accueil plein de chaleur et de joie de vivre qui fait que chacun se sent un peu comme chez soi … Rien de surprenant que ce soit devenu un des endroits où l’équipe Zicazic ne manque jamais d’assister à un concert, que ce soit dans le cadre du Blues d’Automne, du Spring Break Blues ou simplement de la programmation annuelle généraliste de la salle ! Y aller une première fois donne forcément envie d’y retourner …

=-=-=-=-=-=-=-=-=

Festival International de l’année
BLUESFEST EUTIN (Allemagne)

Voilà l’exemple parfait du festival international qui a su conserver une dimension humaine. Entièrement gratuit, BluesFest Eutin propose à son public de découvrir des formations venues d’Allemagne bien entendu, mais aussi des Pays Baltes, et nous dévoile chaque année quelques têtes d’affiches capables de faire frémir d’envie les gros festivals européens. Si le public est essentiellement local et régional, les organisateurs ont su lui inculquer les valeurs du blues et ce sont aujourd’hui de véritables connaisseurs qui se retrouvent depuis 28 éditions sur la Markplatz de cette petite ville du Schleswig Holstein, à seulement quelques dizaines de kilomètres de la frontière du Danemark. Et ce n’est pas un hasard si le gratin de la communauté blues internationale s’y retrouve chaque année !

=-=-=-=-=-=-=-=-=

Album de l’année
STEADY ROLLIN MAN d’ARNAUD FRADIN & HIS ROOTS COMBO

Quand le frontman des Malted Mild revient à ses premières amours, le Blues, il le fait avec du beau monde et cela donne une véritable pépite de blues, un album de calibre XXL avec lequel il est difficile de rivaliser, mêmes si les (très) bons albums n’ont pas manqué cette année encore. Ils auraient pu être nombreux sur le podium en 2017, mais nous avons souhaité célébrer le talent et la pugnacité d’un artiste qui, au fil des ans, a toujours su bien s’entourer pour proposer le meilleur des musiques qui lui font chaud au cœur !

=-=-=-=-=-=-=-=-=

Musicien de l’année
FLO BAUER

Il a encore et toujours l’allure d’un jeune talent émergent et pourtant Flo Bauer est déjà un solide représentant de la jeune scène blues nationale et internationale. Une voix exceptionnelle, un jeu de guitare plein de finesse et de sensibilité, que ce soit en solo dans une formule où il met tout son talent dans la balance ou en trio où il profite du confort d’une solide section rythmique pour se permettre d’autres fantaisies, Flo Bauer est à chaque fois l’homme de la situation ! Un jeune artiste qui ira très loin, c’est certain !



PARIS ROCK UNDERGROUND … Le livre !

Paris Ville-Lumière, Paname ou Babylone… comme disait l’autre : pop ou rock, peu importe. Le tout avec un peu de metal et quelques punks aussi. Paris Rock, donc, c’est voyager dans les entrailles, hum… les entrailles rock, de la capitale. Y découvrir ce qui fait battre son pouls, son cœur : les groupes, bien sûr, mais pas que… Les associations, les bars, les salles, les squats sont autant de chevilles ouvrières d’une frange d’une population qui ne demande qu’à rêver, sortir du quotidien, crier haut et fort des messages d’amour, et encore plus de rébellion. Paris Rock, c’est aller à contre-courant, c’est écrire sa propre histoire, et, pour le coup, c’est une histoire qui vous est narrée sous forme de nouvelles biographiques, d’interviews, de gonzo reports et de chroniques. De Washington Dead Cats à Mass Hysteria, de Rock en Seine à Sanseverino, de Metal Urbain en passant par le Gibus ou la Miroiterie, venez découvrir parmi les plus passionnantes histoires d’une ville forcément pas comme les autres …

Pascal Pacaly est l’auteur de différents ouvrages sur le rock et la poésie artistique, dont « Play Boy ». Également passionné par le théâtre et le cinéma, par Tennessee Williams, Marlon Brando ou Buster Keaton, il découvre le rock en 1987 à dix ans à la radio et comme beaucoup d’entre nous, fabrique aussitôt ses propres compils sur cassettes audio… Il vit actuellement à Saint Etienne.

Sur la playlist : Washington Dead Cats, Napo Romero, Mass Hysteria, La Féline, Stygmate, Les Barrocks, Le Klub, Hervé Haine, La Miroiterie, Les Cadavres, Stéphane Hervé, Arno Futur, Stef Zen, Le Gibus, Le Bus Palladium, Metal Urbain, New Rose, Rock en Seine, Sanseverino, L’Esprit du Clan, mais aussi : So was the Sun, Camelion, Central Express, Twisted Oaks, Sweet Jane et la Nébuleuse d’HIMA

ISBN : 978-2-916753-40-9, 242 pages, photos noir et blanc (une par portrait de groupe), 16€ +
3€ de frais de port

Commandes sur http://www.les-editions-black-out.com/Paris-Rock-Underground-Pascal.html#.WafEVNRJaUl



MOTÖRHEAD, album de reprises dispo le 1er septembre …

MOTÖRHEAD, album de reprises dispo le 1er septembre

Sortie le 1er Septembre 2017
CD digipak, vinyle, coffret collector & digital
(distribution Warner Music)

Regardez la bande annonce

Grâce à « Under Cöver » la plupart des reprises enregistrées par Motörhead tout au long de sa prolifique carrière sont enfin réunies sur un seul et même disque ! Certaines sont connues, d’autres beaucoup moins, alors que leur version cosmique du « Heroes » de David Bowie était restée inédite jusqu’à ce jour… Motörhead qui reprend Bowie, un moment forcément historique ! Plus qu’une simple compilation, « Under Cöver » est un recueil de morceaux particulièrement funs que Lemmy & co aimaient offrir leurs fans en hommage à leurs potes ou leurs pairs…

1. Breaking The Law (Judas Priest)
2. God Save The Queen (Sex Pistols)
3. Heroes (David Bowie)
4. Starstruck (Rainbow)
5. Cat Scratch Fever (Ted Nugent)
6. Jumpin’ Jack Flash (Rolling Stones)
7. Sympathy For The Devil (Rolling Stones)
8. Hellraiser (Ozzy Osbourne)
9. Rockaway Beach “Demo Version” (Ramones)
10. Shoot ‘Em Down (Twisted Sister)
11. Whiplash (Metallica)

Déjà dispo en précommande

CD: http://hyperurl.co/MHUnderCoverCD
Vinyl: http://hyperurl.co/MHUnderCoverLP
Boxset: http://hyperurl.co/MHUnderCoverBS
iTunes: http://hyperurl.co/MHUnderCoverIT



The Source, le premier album de Tony Allen chez Blue Note !

Tony Allen vient de réaliser un rêve d’enfant. Il assure même qu’avec The Source, douzième opus de sa discographie, il a enregistré le disque de sa vie. Le saxophoniste Yann Jankielewicz qui l’accompagne depuis 10 ans affirme pour sa part : « Tony n’a jamais aussi bien joué de la batterie. Il n’a jamais été aussi libre et puissant qu’aujourd’hui. » Il n’est pas anodin qu’un musicien de 76 ans dont la carrière s’étale sur plus de 50 ans et dénombre des centaines d’enregistrements en studio, fasse un tel aveu. Il n’est pas fortuit qu’un autre musicien, de 35 ans moins âgé mais déjà doté d’une longue expérience, lui reconnaisse une telle aura.

The Source est le premier album du batteur nigérian pour Blue Note, label parmi les plus prestigieux de l’histoire du jazz qui a considérablement ouvert son champ d’action depuis sa renaissance dans les années 80. Et Source symbolise peut être mieux qu’aucune autre référence du catalogue à la fois l’âge classique du label et son présent innovant. Il répond par son esthétique sonore d’une totale intégrité, résultat d’une scrupuleuse transcription de la musique au moyen d’une technologie exclusivement analogique, à la philosophie vertueuse dont se réclamaient ses fondateurs, Alfred Lion et Marx Margulis. Mais il rejoint aussi par sa nature hybride, le jazz n’étant en réalité ici qu’un mode de navigation permettant de remonter à sa source africaine, une exigence de modernité qui en fait un objet à part totalement captivant.

Début 2017, après avoir sorti un EP en hommage à Art Blakey, Tony entame la préparation de The Source où il entend refléter de manière plus complète ce voyage intérieur, musical et spirituel, entre l’Afrique et l’Amérique. Il requiert pour en partager l’écriture, et en assumer les arrangements, le saxophoniste Yann Jankielewicz, avec qui il travaille depuis l’album Secret Agent de 2009. Les 11 titres de The Source sont le fruit d’un patient travail qui débute lorsque les deux musiciens se réunissent pour écouter et échanger certains disques. Ceux de Lester Bowie, Charlie Mingus, Art Blakey ou Gil Evans vont servir de boussole, ou plutôt de constellation qu’ils scrutent comme jadis les navigateurs à bord des caravelles pour s’orienter.

Autour de Tony sont réunis quelques uns des meilleurs musiciens d’une scène que l’on peine à étiqueter jazz tant elle se caractérise avant tout par sa mobilité. Le tromboniste Daniel Zimmermann, le saxophoniste Rémi Sciuto, le contrebassiste Mathias Allamane ou le claviériste Vincent Taurelle, qui avec Bertrand Fresel a produit l’album, figurent dans un casting frenchy où le guitariste camerounais Indy Dibongue apporte, avec Tony, l’indispensable pigment africain. Au total 11 pointures, dont 5 cuivres, vont participer à Source. Plus un guest de marque, Damon Albarn, au clavier sur Cool Cats.

Regardez la vidéo de The Source …

Tony Allen
Nouvel album The Source
Sortie le 08/09/17 chez Blue Note

https://www.facebook.com/tonyallenafrobeat/



Cour Supreme : un clip en attendant un nouvel album en 2018 !

Cette année 2017 sera pour Cour Supreme celle d’un changement de braquet dont le nouveau clip Big Zulu est le premier signe.

Cour Supreme a débuté en 2010 comme un cover band de luxe. Très rapidement les membres du power trio ont ressenti le besoin d’écrire leur propres titres, et en ont inclus deux dans leur premier 5 titres de démo proposé au premier semestre 2012. Fin 2013, sort l’album #2, dix titres originaux qui reçoivent un très bon accueil. En 2015, le clip We Want Beer (morceau original) accompagne le lancement de la bière Marshall.

2016 sera une année de concerts avec de belles premières parties (Wishbone Ash, Phil Campbell…), de réflexion et de composition, le groupe cherchant à affiner sa personnalité. Le retour en France d’un ami de longue date servira de catalyseur. Dix nouveaux titres seront enregistrés d’ici la fin de l’année 2017, Big Zulu en étant le précurseur. Deux autres titres devrait sortir à l’automne puis deux cet hiver, et enfin l’album au premier semestre 2018.


Cour Supreme s’autoproduit entièrement sans avoir recours a quelque crowdfunding que ce soit, tout repose sur la bonne volonté et l’enthousiasme de tous ceux qui font avancer le projet, que ce soit pour l’audio, la vidéo ou la promo. Nous espérons donc que vous trouverez le titre à votre goût !

Renseignements sur http://www.coursupremerocks.com/



La France est Rock … Le livre !

Eh bien oui, la France est Rock. Faut pas croire. De la sueur, des larsens, des riffs, des âmes qui vagabondent sur scène aux quatre coins de la France. De la pop, du rock, du métal, on suit le parcours des groupes qui façonnent un son bien de chez nous, certes influencé par l’Angleterre et les USA, on ne se refait pas. Vous voulez savoir comment les plus grands artistes et groupes de l’Hexagone ont débuté, quels furent leur parcours, comment sont-ils arrivés à décrocher des succès après des années et des années de labeur ? Pénétrez dans les coulisses de « La France est Rock » : rencontrés lors de festivals, de concerts, dans les loges, en studio ou dans des bars, l’auteur retranscrit les éléments de toutes ces rencontres pareilles à nulle autre. Entre confidences et simples témoignages, voici, à travers ces nouvelles biographiques le cœur de la France Rock qui bat…
Sur la PlayList du livre : Ange, Archimède, Babylon Circus, Blankass, Café Bertrand, DaYTona, Eiffel, Fatals Picards, Guérilla Poubelle, Holy Cross, Ina-Ich, La Phaze, Les Ogres de Barback, Les Sales Majestés, Les Wampas, No One Is Innocent, Parabellum, Shaka Ponk, Sidilarsen, The Arrs, Thiefaine, Ultra Vomit, Zebda, Calico, Guitare Rouge Music, Lady Fuel, Olive Zetoun, Rozenn Degand, The Hyènes, Tita, Tournée Générale, Weeper Circus.
Suivez toutes les actualités sur la page Facebook https://www.facebook.com/La-France-est-Rock-153720735011099/?ref=hl



Le HELLFEST 2017 … déjà Sold Out !

Message de l’Organisation

SOLD OUT !!! Pour la 4ème année consécutive le festival se déroulera donc à guichet fermé ! Encore une fois vous avez pulvérisé nos prévisions les plus folles et nous pouvons que vous remercier encore une fois de la confiance que vous nous accordez !

Nous avons bien conscience que cette « course aux tickets » n’est pas simple à gérer pour tout le monde et nous excusons encore une fois pour les fans qui malheureusement n’ont pas su trouver leur précieux sésame. Il est malheureusement devenu impossible pour nous de contenter tout le monde au vu de la demande. Cependant nous invitons les potentiels déçus à scruter le site de revente ZEPASS (SEUL site internet officiel de revente de ticket) afin de dénicher des places en reventes. Merci DE NE PAS tomber dans le piège des revendeurs malhonnêtes qui pullulent sur le net (Viagogo ou autres) !

hellfest-2017

Dorénavant c’est à NOUS de vous prouver que nous méritons votre confiance en vous concoctant une belle programmation et en préparant au mieux votre venue à Clisson avec des tas de surprises que seule notre équipe sait vous concocter ! Nous nous savons chanceux et fiers d’avoir su fidéliser autant de personnes autour d’un projet né dans une chambre d’adolescent ! Nous ne serions vous encourager à continuer d’être curieux et donc de soutenir toutes les initiatives associatives et indépendantes ! Motocultor, Xtreme fest, Nancy on the rocks, Ragnard rock, Fall of summer, Sylak, Raismes fest, Rock your brain fest et plein d’autres, la liste est trop longue ! Ils méritent tout autant que nous d’être soutenus car ces événements respirent la passion et l’engagement ! De vrais événements fait par des fans pour des fans !

Encore merci à vous !

See ya in Hell – Burn Clisson burn !