• BEL AIR DE FORRO 25 mai 2019
    Révélé par son premier album paru en 2016, Bel Air De Forro a su convaincre les amateurs de musiques...
  • ROCK’N FESTIVAL à CHAUNY (02) 25 mai 2019
    Comme tous les ans, Jean Michel Fondement et son équipe nous ont proposé une superbe programmation p...
  • STEVE HOWELL & JASON WEINHEIMER 24 mai 2019
    Steve Howell n’avait que treize ans quand il est tombé sous le charme du picking de Mississippi John...
  • SPRING BREAK BLUES à CLEON (76) 24 mai 2019
    The Others, c'est un groupe rouennais, un groupe d'amis qui ont unis leurs talents et leur personnal...
  • THE BB KING BLUES BAND 23 mai 2019
    Il est indéniable que l’apport de BB King à la musique en général et au blues en particulier est ess...


Zicazic Awards 2018 …

Comme chaque année, les Zicazic Awards récompensent des artistes qui ont compté pour notre rédaction en 2018 ! Ce prix n’a d’autre valeur que celle que ses récipiendaires veulent bien lui accorder, il a avant toute autre chose le mérite de saluer nos coups de cœur des douze derniers mois écoulés et ce n’est déjà pas si mal ! Nous adressons nos plus sincères félicitations aux lauréats mais aussi à tous ceux qui ont figuré dans la liste des potentiels prétendants au trône.

Groupe de l’année
ROSEDALE

Ils avaient fait sensation lors de la sortie de leur premier album en 2017, un an tout juste après la naissance du groupe, tant et si bien qu’on les avait même retrouvés sur la playlist de notre compagnie aérienne nationale aux côtés de Taj Mahal et Keb Mo, Imelda May ou encore Trombone Shorty, une sacrée reconnaissance amplement méritée si l’on tient compte du talent exponentiel de la chanteuse Amandyn Roses et du guitariste Charlie Fabert, déjà bien connu sur la scène blues pour avoir accompagné Paul Cox, Janet Robin ou encore Fred Chapellier pendant sept années. C’est avec un réel plaisir qu’on les a retrouvés à la fin de l’année avec leur second effort, « Wide Awake », qui confirme tout naturellement que Rosedale est un des très grands groupes de demain bien entendu, mais aussi d’aujourd’hui ! C’est donc avec une certaine fierté mais sans grande surprise que la rédaction en a fait le groupe Zicazic de l’année 2018 …

=-=-=-=-=-=-=-=-=

Festival de l’année
BLUES SUR SURESNES

C’est une de ces petites structures comme on les apprécie tant elles sont capables de déployer des trésors d’ingéniosité pour organiser de grands événements ! En quatre années d’existence, l’association francilienne a très largement gagné ses premiers galons et il nous semblait naturel de la soutenir à l’aube d’une cinquième édition qui, on en est certain, marquera son avènement sur la scène blues (inter-)nationale ! Et comme les bonnes choses ne marchent jamais en solo, Blues sur Suresnes annoncé déjà des dates « off » tout au long de l’année …

=-=-=-=-=-=-=-=-=

Festival International de l’année
BLUES HEAVEN FESTIVAL (Danemark)

Rendez-vous incontournable des amateurs de blues du monde entier, BluesHeaven Festival nous concocte chaque année une affiche à faire pâlir les plus blasés. Pas étonnant que le public afflue, parfois de très loin, pour s’installer dans cette petite enclave maritime au Nord du Danemark, point de départ des ferries pour la Norvège et la Suède. N’en déplaise aux esprits chagrins, ici ce n’est pas le grand froid qui attire l’attention, même début novembre, mais bel et bien cette super ambiance blues qui fait particulièrement chaud au cœur, surtout quand on trouve au cours des deux soirées de festival des pointures comme Buddy Guy, Robert Cray, Walter Trout, Don Bryant, Duke Robillard et tant d’autres ! Vous y ajoutez un accueil de qualité et vous avez compris qu’il faut absolument vous y rendre en 2019 …

=-=-=-=-=-=-=-=-=

Album de l’année
MUDDY GURDY

Muddy Gurdy est sans doute le projet blues le plus surprenant et le plus attachant qu’il nous ait été donné de voir ces dernières décennies et comme pour confirmer une fois encore la bonne santé de notre scène nationale, c’est de France qu’il arrive puisqu’il est né dans l’esprit prolixe d’un trio bien connu chez nous, Hypnotic Wheels, une pépite musicale réunissant rien de moins que la merveilleuse Tia Gouttebel aux guitares et aux voix, Gilles Chabenat à la vielle à roue et Marc Glomeau aux percussions. Remarqué avec un premier effort éponyme paru à l’automne 2014, le trio n’avait de cesse de préparer une suite encore plus folle, encore plus intense, et c’est en se rendant dans la Mississippi en 2017 qu’il a fini par s’exécuter en enregistrant dans des endroits plus improbables les uns que les autres une quinzaine de titres qui scellent la rencontre de deux mondes, celui de la vielle à roue et de la calebasse africaine d’une part et celui du blues et du Delta de l’autre. Des invités parmi les plus fameux, la délicieuse Sharde Thomas au fifre et au chant mais aussi les excellents Cedric Burnside, Cameron Kimbrough et Pat Thomas aux guitares et au chant, des prises de son faites sous le porche d’une maison de Como, à Dockery Farms, au Club Ebony ou encore au Highway 61 Museum … Fermez les yeux un instant et laissez le charme agir, en une heure de temps « Muddy Gurdy » vous aura donné une raison de plus d’avoir envie de filer à la rencontre de ces gens et de plonger vos mains dans les eaux boueuses du Mississippi. Tout simplement magique !

=-=-=-=-=-=-=-=-=

Musicien de l’année
FREDERIC PELLERIN (THEY CALL ME RICO)

Son accent québécois enchante, sa gentillesse et sa chaleur humaine en font une personne dont on apprécie la compagnie, mais bien plus que tout ça, Fred Pellerin est un grand artiste qui n’en finit plus de proposer une musique riche et ouverte. Preuve s’il en fallait encore avec « Sweet Exile », l’album de They Call Me Rico & The Escape sur lequel il compile de fort belle manière toutes ses influences, même les plus folles ! Excellent sur album, impressionnant à la scène, Fred Pellerin est un véritable artiste, et de la plus belle des espèces en plus … Après sa très belle prestation à l’International Blues Challenge en 2016 mais aussi ses nombreuses apparitions sur les scènes françaises et nord-américaines, il méritait bien que l’on en fasse notre musicien coup de cœur de l’année !

 

Comments are closed.